Côte d'Ivoire : Les agents pénitentiaires ivoiriens appel à « l’arbitrage » du chef de l’Etat, pour « sortir le service public pénitentiaire de cette léthargie »

20180927-cote-divoire-les-agents-penitentiaires-ivoiriens-appel-a-larbitrage-du-chef-de-letat-pour-sortir-le-service-public-penitentiaire-de-cette-lethargie
  • Societe
  • APA
  • 27-09-2018
  • Article
  • Mise à jour :
Le collectif des syndicats de l’administration pénitentiaire a dénoncé, mercredi, « les conditions de travail délétères et l’insécurité grandissante » dans les prisons du pays, appelant à « l’arbitrage » du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, pour « sortir le service public pénitentiaire de cette léthargie » en dotant son personnel d’un statut particulier.  
Stéphane Kouadio Koko, secrétaire général du Syndicat national du personnel de l’administration pénitentiaire de Côte d’Ivoire (SYNAPAP-CI) et Koffi Konan, secrétaire général du Syndicat des agents pénitentiaires de Côte d’Ivoire (SYAP-CI) étaient face à la presse pour appeler le chef de l’Etat à se «pencher sur le dossier pénitentiaire » pour la sécurité des prisons du pays.
Rappelant les revendications d’un préavis de grève déposé depuis juillet 2018, les deux syndicalistes ont indiqué que « nonobstant, les spécificités et contraintes particulières de la fonction pénitentiaire, les conditions de travail délétères et l’insécurité grandissante dans nos établissements », et après « deux mois de négociations » avec la hiérarchie, « le dossier pénitentiaire est loin de constituer un sujet politiquement porteur ».
« Nous ne revendiquons pas de revalorisations de salaire. Nous parlons des conditions de travail. Des camarades sont expulsés de leurs maisons parce que nos baux ne sont pas payés. Depuis sept ans, nous ne sommes dotés d’équipements. Depuis lundi, le cargo est immobilisé faute d’argent pour le réparer. Et les détenus sont en cellule sans sortir pour se présenter à l’instruction », a dénoncé Stéphane Kouadio Koko.
En outre, les caméras de surveillance de la Maison d’Arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) comme celles des autres prisons à l’intérieur du pays ne fonctionnent plus.
Pour pallier à ces conditions de travail et réparer les injustices subies par le personnel pénitentiaire, « nous appelons à l’arbitrage du chef de l’Etat pour sortir le service public pénitentiaire de cette léthargie à l’instar des pays comme la France, le Sénégal, le Cameroun, le Burkina Faso et Madagascar qui ont érigé l’administration pénitentiaire en une direction générale autonome et doté son personnel d’un statut particulier », a émis Koffi Konan.
Au total, « nous souhaitons l’organisation des états généraux de l’administration pénitentiaire à l’effet d’adapter le fonctionnement du service public pénitentiaire aux défis nouveaux », a conclu M. Koko en présence de nombreux agents pénitentiaires.
Chronologie et Mots clés :
L

a redaction vous propose aussi

R

ecette du jour

Riche en antioxydants et en eau, des éléments qui favorisent la prévention des rides, l’ananas est votre nouvel allié beauté. Zoom sur cette recette botox naturel, spécial contour de l’œil ! Cette recette de masque naturel à base d’ananas ralentit ou prévient la formation des rides. Riche en agents antioxydants, molécules qui ralentissent le vieillissement de la peau et les dommages cellulaires provoqués par les radicaux libres, l’ananas est également source d’eau, ce qui permet de réguler l’excès de sébum et contrôler la brillance à votre peau.
V

aleur africaine

FESTIVAL PERLE DES LUMIERES. Abidjan illumine les fetes de fin d’annee
May 27

FESTIVAL PERLE DES LUMIERES. Abidjan illumine les fetes de fin d’annee

Le festival  » Abidjan perle des lumières » est une tradition qui a été instaurée par l’actuel président de la république de côte d’Ivoire, alassane Dramane Ouattara. L’objectif de cette célébration était au départ de faire oublier à la population abidjanaise les affres de la guerre et de la longue crise qui a frappé le pays il y a quelques années. 
b

uzz

Z

unonbook

O

n dit quoi sur la toile ?

Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.
Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.

Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.

actualité nationale de ce début de mois de Novembre 2018 est dominée par le décès de Sangaré Aboudrahamane, président par intérim du FPI, des suites d'une opération chirurgicale.
Le FPI est encore en deuil: Sangaré s'est éteint samedi», barre en noir à sa Une de ce lundi, le quotidien Notre Voie, qui annonçe une serie d'hommages au disparu. Pour le journal, c'est une mort de trop au sein du FPI surtout après les décès de Firmin Kouakou, du Pr Raymond Abouo N'Dori et de Marcel Gossio récemment.

«Gbagbo pleure Sangaré», informe Le Quotidien d'Abidjan qui rapporte les propos de Laurent Gbagbo depuis sa cellule de La Haye. «Tu as tenu jusqu'au bout, je te promets que je tiendrai jusqu'au bout(…) Merci, merci, merci le grand combattant de la liberté», indique le journal. Proche du FPI, le journal ''Le Temps'' tente d'expliquer «Pourquoi Gbagbo suspend tout» au FPI.

En fait, reprenant un communiqué fait à Paris le 03 Novembre, le Président Gbagbo, vu cette ''douloureuse circonstance'', a tenu à informer que les activités politiques du FPI sont suspendues jusqu'à la fin des obsèques. Le décès de Sangaré Aboudrahamane est également relaté par Le patriote, journal proche du RDR. Dans sa livraison, le confrère relate que le professeur Sangaré s'est éteint dans une polyclinique de Marcory où il avait été transféré en urgence dans un état critique.

Lire la suite
w

eb Commédie

t

op Article

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.