Côte d'Ivoire - Crise au sommet : Bédié - Ouattara, Houphouët tente une ultime réconciliation, qui échoue

20181210-cote-divoire-crise-au-sommet-bedie-ouattara-houphouet-tente-une-ultime-reconciliation-qui-echoue
  • Politique
  • AIP
  • 10-12-2018
  • Article
  • Mise à jour :
Le président de la République, Alassane Ouattara, et l’ancien président, Henri Konan Bédié, ont manqué l’occasion de se parler, à tout le moins de se rencontrer, le vendredi 07 décembre 2018, à Yamoussoukro.
A ‘’ l’invitation ‘’ de feu Félix Houphouët-Boigny (FHB), le premier président ivoirien et père de la Nation, dont ils se sont toujours réclamés, les deux héritiers houphouëtistes n’ont pas honoré ce rendez-vous de la réconciliation. Comme on le dit, ‘’ ils ont raté le coche ‘’. On pourrait y voir le signe que l’inimitié entre ces deux leaders qui se disputent l’héritage du vieux a atteint le point de l’irréversibilité.
Félix Houphouët-Boigny, rappelons-le, repose depuis maintenant 25 ans (07 décembre 1993 – 07 décembre 2018) dans le caveau familial à Yamoussoukro. Rappelons également que Bédié et Ouattara se sont brouillés pour la première fois à la mort du président Houphouët-Boigny. Chacun d’eux voulant occuper le trône. Autre rappel à noter, c’est que la commémoration du décès de FHB est devenue presqu’une tradition qui réunit chaque fois les différents acteurs politiques ivoiriens qui se veulent ses disciples. Et sa tombe, tout aussi un lieu de pèlerinage, voire une sorte d’autel pour l’absolution des péchés graves ou autres manquements commis à son endroit ou encore un lieu de prise d’engagements fermes que les houphouëtistes se gardent de trahir. Cela n’a pas été le cas cette fois-ci entre les deux têtes fortes de l’houphouëtisme. Ils ont répondu différemment à l’appel de leur ‘’ père ‘’.
Pour ce 25è anniversaire, Alassane Ouattara, depuis les USA où il était en déplacement, a marqué tout l’intérêt de cette célébration et a confirmé sa présence à Yamoussoukro. « C’est un jour très important, un jour de commémoration. Nous aurons une messe à la basilique notre dame de Yamoussoukro. Et je tiens à y être », a t-il déclaré. Il était effectivement présent hier à la basilique notre dame de la paix pour la messe, et il s’est recueilli sur la tombe du vieux.
De son côté, Henri Konan Bédié a choisi la voie des réseaux sociaux pour marquer cette commémoration. Dans une déclaration filmée, postée sur la toile, il a rendu un vibrant hommage à Félix Houphouët-Boigny et s’est présenté comme son digne héritier politique. « Je crois que les vrais disciples de Félix Houphouët-Boigny sont au Pdci-Rda », a-t-il martelé. Il n’a pas effectué le déplacement de Yamoussoukro.
Le 25è anniversaire du décès du vieux Bélier n’a donc pas réussi à réunir les frères ennemis comme ce fut le cas à la célébration du 20è anniversaire en décembre 2013. La guerre de succession qui oppose les deux héritiers depuis la disparition du père fondateur est loin de prendre fin.
R

ecette du jour

Une recette minceur de poulet au citron réalisé avec des cuisses de poulet, des petits oignons, des quartiers de citron et des champignons de Paris. Voici une recette allégée en matières grasses bien assaisonnée avec ses cuillères à soupe d'herbes qui pourra être accompagnée avec du riz complet, des pommes de terre sautées ou même des pâtes complètes.
V

aleur africaine

Cheveux afro, comment limiter le shrinkage et étirer ses cheveux
Nov 03

Cheveux afro, comment limiter le shrinkage et étirer ses cheveux

Le shrinkage est un phénomène fréquent sur cheveux crépus naturels. Après les soins capillaires, pré-poo puis shampooing, les cheveux crépus ont tendances à se rétracter et à rétrécir. Cet effet rend plus difficile le démêlage et le coiffage. Si le shrinkage permet de passer d’une coupe longue à un coupe courte sans trop d’inconvénients, vous  perdez à contrario une bonne longueur de cheveux.
b

uzz

Z

unonbook

O

n dit quoi sur la toile ?

Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.
Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.

Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.

actualité nationale de ce début de mois de Novembre 2018 est dominée par le décès de Sangaré Aboudrahamane, président par intérim du FPI, des suites d'une opération chirurgicale.
Le FPI est encore en deuil: Sangaré s'est éteint samedi», barre en noir à sa Une de ce lundi, le quotidien Notre Voie, qui annonçe une serie d'hommages au disparu. Pour le journal, c'est une mort de trop au sein du FPI surtout après les décès de Firmin Kouakou, du Pr Raymond Abouo N'Dori et de Marcel Gossio récemment.

«Gbagbo pleure Sangaré», informe Le Quotidien d'Abidjan qui rapporte les propos de Laurent Gbagbo depuis sa cellule de La Haye. «Tu as tenu jusqu'au bout, je te promets que je tiendrai jusqu'au bout(…) Merci, merci, merci le grand combattant de la liberté», indique le journal. Proche du FPI, le journal ''Le Temps'' tente d'expliquer «Pourquoi Gbagbo suspend tout» au FPI.

En fait, reprenant un communiqué fait à Paris le 03 Novembre, le Président Gbagbo, vu cette ''douloureuse circonstance'', a tenu à informer que les activités politiques du FPI sont suspendues jusqu'à la fin des obsèques. Le décès de Sangaré Aboudrahamane est également relaté par Le patriote, journal proche du RDR. Dans sa livraison, le confrère relate que le professeur Sangaré s'est éteint dans une polyclinique de Marcory où il avait été transféré en urgence dans un état critique.

Lire la suite
w

eb Commédie

t

op Article

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.