Côte d'Ivoire - Contentieux électoral : le RHDP juge enfantine l'internationalisation de ce litigie electoral par le PDCI

20181107-cote-divoire-contentieux-electoral-le-rhdp-juge-enfantine-linternationalisation-de-ce-litigie-electoral-par-le-pdci
  • Politique
  • 7sur7
  • 07-11-2018
  • Article
  • Mise à jour :
Le recrutement de deux avocats français par le parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA) en vue du contentieux électoral des Régionales et Municipales 2018, n'est pas du gout de tout le monde. La coalition au pouvoir, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti unifié) a jugé ridicule l'internationalisation de ce litigie electoral. 
Le RHDP "condamne la ridicule tentative d’internationaliser le contentieux électoral" en évoquant des "tentatives de fraude", a affirmé son porte-parole Kobenan Kouassi Adjoumani, face à la presse à l’Hotel du Golf, dans la commune de Cocody (quartier chic à l’est d’Abidjan).
Le PDCI, qui dénonce depuis l’annonce des résultats, des "victoires confisquées" de ses candidats dans des régions et communes, a engagé deux avocats français pour défendre ses candidats dans le cadre du contentieux électoral.
Le RHDP "rejette toutes les accusations fallacieuses de fraudes proférées par le PDCI à son encontre", a ajouté M. Adjoumani, estimant qu’il revient à Cour suprême de "dénoncer" les cas de fraude et "rétablir la vérité des urnes".
De nombreux militants et cadres dont le ministre Bruno Koné et Lenissongui Coulibaly, ex-directeur de cabinet du président du PDCI Henri Konan Bédié, le maire sortant de Cocody, Mathias N’Gouan Aka, ont assisté à cette conférence de presse.
Kobenan Kouassi Adjoumani, le chef de file des frondeurs au sein du PDCI, a invité son parti, qui a "fait de mauvais choix", à "rester digne dans la défaite plutôt qu'à chercher la queue du diable partout".
Pour M. Adjoumani, le RHDP, arrivé en tête des résultats des élections, "n’a pas triché" mais "c’est le PDCI qui avait la machine de fraude".
Il a assuré qu’il n’avait "pas de compte à régler avec le PDCI", duquel il a été exclu, ajoutant que M. Bedié "va revenir" au RHDP, vu "les résultats" des élections.
Selon les résultats publiés par la Commission électorale indépendante (CEI), le RHDP arrive en tête avec 18 régions sur 31, contre 6 pour le PDCI pour les régionales. Le RHDP a également raflé 92 sièges pour les municipales contre 50 pour le PDCI.
Réagissant aux propos tenus par le secrétaire exécutif du PDCI, chargé de l’Information, de la Communication et de la propagande, Jean Louis Billon, lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a demandé que "le découpage électoral soit revu", le porte-parole du RHDP a précisé que le président Alassane Ouattara "n'est pas à l'origine du découpage" électoral.
Il a affirmé que les découpages qui ont été "faits après Houphouët-Boigny (premier président ivoirien) étaient complaisants".
M. Adjoumani estime que M. Billon à qui on prête des ambitions présidentielles, "parle pour défendre son agenda" au PDCi, promettant de "délivrer" (son) papa Bédié".

Chronologie et Mots clés :
L

a redaction vous propose aussi

R

ecette du jour

Riche en antioxydants et en eau, des éléments qui favorisent la prévention des rides, l’ananas est votre nouvel allié beauté. Zoom sur cette recette botox naturel, spécial contour de l’œil ! Cette recette de masque naturel à base d’ananas ralentit ou prévient la formation des rides. Riche en agents antioxydants, molécules qui ralentissent le vieillissement de la peau et les dommages cellulaires provoqués par les radicaux libres, l’ananas est également source d’eau, ce qui permet de réguler l’excès de sébum et contrôler la brillance à votre peau.
V

aleur africaine

Cils extravagants pour regard pénétrant, un regard de star
Aug 13

Cils extravagants pour regard pénétrant, un regard de star

Classiques, façon plumes ou en strass, épais ou irisés, les faux-cils vous offrent un regard de star. Cette année 2018, la grande tendance ce sera les cils épais, voir volumineux, qui font un regard de biche intense et suggestif…
b

uzz

Z

unonbook

O

n dit quoi sur la toile ?

Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.
Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.

Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.

actualité nationale de ce début de mois de Novembre 2018 est dominée par le décès de Sangaré Aboudrahamane, président par intérim du FPI, des suites d'une opération chirurgicale.
Le FPI est encore en deuil: Sangaré s'est éteint samedi», barre en noir à sa Une de ce lundi, le quotidien Notre Voie, qui annonçe une serie d'hommages au disparu. Pour le journal, c'est une mort de trop au sein du FPI surtout après les décès de Firmin Kouakou, du Pr Raymond Abouo N'Dori et de Marcel Gossio récemment.

«Gbagbo pleure Sangaré», informe Le Quotidien d'Abidjan qui rapporte les propos de Laurent Gbagbo depuis sa cellule de La Haye. «Tu as tenu jusqu'au bout, je te promets que je tiendrai jusqu'au bout(…) Merci, merci, merci le grand combattant de la liberté», indique le journal. Proche du FPI, le journal ''Le Temps'' tente d'expliquer «Pourquoi Gbagbo suspend tout» au FPI.

En fait, reprenant un communiqué fait à Paris le 03 Novembre, le Président Gbagbo, vu cette ''douloureuse circonstance'', a tenu à informer que les activités politiques du FPI sont suspendues jusqu'à la fin des obsèques. Le décès de Sangaré Aboudrahamane est également relaté par Le patriote, journal proche du RDR. Dans sa livraison, le confrère relate que le professeur Sangaré s'est éteint dans une polyclinique de Marcory où il avait été transféré en urgence dans un état critique.

Lire la suite
w

eb Commédie

t

op Article

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.