RDC: la majorité dévoile l'équipe de campagne d'Emmanuel Shadary

20181104-rdc-la-majorite-devoile-lequipe-de-campagne-demmanuel-shadary
  • Politique
  • REUTERS
  • 04-11-2018
  • Article
  • Mise à jour :
Le candidat Front commun pour le Congo, la plateforme électorale dont Joseph Kabila est l'autorité morale, a dévoilé samedi 3 novembre l’équipe de campagne d’Emmanuel Ramazani Shadary pour la présidentielle.
Emmanuel Ramazani Shadary gère et coordonne lui-même l'équipe de la campagne électorale. Quarante-huit cellules, composées chacune de quinze membres, dirigées par un coordonnateur. Plus de 500 membres au total qui vont s'occuper de tous les secteurs.
« La sélection des différents membres a tenu compte de la représentativité des 26 provinces et 145 territoires de notre pays », a précisé Joseph Kapika, le ministre de l'Economie et membre de la cellule stratégique du Front commun pour le Congo (FCC).

Opposition et société civile craignent une confusion
Mais le Front commun pour le Congo n'est pas une plateforme électorale comme les autres. Elle a été créée formellement en conseil des ministres, l'annonce de sa mise en place s'est faite par un communiqué du gouvernement. Le nom de son candidat a été révélé en direct à la télévision nationale par le ministre de la Communication. Et ce que craignent l'opposition et la société civile, c'est que cette tendance à la confusion entre l'Etat, ses institutions et la plateforme électorale se poursuive.
Car dans cette équipe de campagne, il y a l'essentiel des membres du gouvernement. Certains conservent les mêmes portefeuilles que ceux qu'ils ont en tant que ministres. Par exemple, le ministre de l'Intérieur Henri Mova de sa sécurisation avec le général à la retraite Didier Etumba. Le chef de la diplomatie congolaise, Léonard She Okitundu, s'occupe des affaires étrangères, José Makila des Transports. Le porte-parole Lambert Mendé est chargé de la communication de la campagne du FCC avec le porte-parole de la majorité André-Alain Atundu.
Parmi les autres personnalités, la plupart sont issues des partis membres de la majorité présidentielle ou choisies parmi les anciens opposants qui se sont mis sous la tutelle du président Kabila dans le Front commun pour le Congo. L'ancien secrétaire général du PPRD Evariste Boshab est à la tête de la cellule chargée de rédiger le programme commun du gouvernement qui sera défendu par le candidat FCC Ramazani Shadary. Raphaël Katebe Katoto, frère de l'opposant Moïse Katumbi, est responsable de la cellule en charge des hommes d'affaires. Les relations avec les confessions religieuses sont confiées à l'abbé José Mpundu, jadis très réputé pour son opposition au pouvoir politique. Jaynet Kabila et Zoé Kabila, la jumelle et le jeune frère du président Kabila font partie de l'équipe, la première aux finances et logistique, le second à la cellule en charge de la jeunesse. Ce sont deux postes sur plusieurs centaines de nominations, rappelle-t-on du côté du FCC.
Il y a aussi les très proches du chef de l'Etat. Le directeur de cabinet, les conseillers du président, tous sont mis à contribution. Néhémie Mwilanya est chargé de régler les questions juridiques. Le conseiller Adolphe Lumanu supervisera les questions de stratégie avec le ministre Jean-Lucien Bussa. Le président de l'Assemblée nationale, Aubin Minaku, sera chargé du recrutement des témoins.
Et qui de mieux pour organiser les activités de campagne en province que les gouverneurs eux-mêmes ? La loi congolaise n'empêche pas un gouverneur ou un ministre de faire campagne pour un candidat, insiste-t-on du côté du FCC. L'opposition rétorque qu'elle interdit de mettre l'administration, l'Etat et ses moyens au service d'intérêts politiques particuliers, la société civile craint de voir la course électorale devenir déloyale.
En tout cas, un déséquilibre dans les moyens est déjà évident en ce qui concerne le dépôt des candidatures pour tous les scrutins du 23 décembre. Le FCC représente plus de 70% des candidats, soit 20 millions de dollars dépensés en cautions, c'est cinq fois plus que l'opposition.
L

a redaction vous propose aussi

R

ecette du jour

Une recette minceur de poulet au citron réalisé avec des cuisses de poulet, des petits oignons, des quartiers de citron et des champignons de Paris. Voici une recette allégée en matières grasses bien assaisonnée avec ses cuillères à soupe d'herbes qui pourra être accompagnée avec du riz complet, des pommes de terre sautées ou même des pâtes complètes.
V

aleur africaine

Cheveux afro, comment limiter le shrinkage et étirer ses cheveux
Nov 03

Cheveux afro, comment limiter le shrinkage et étirer ses cheveux

Le shrinkage est un phénomène fréquent sur cheveux crépus naturels. Après les soins capillaires, pré-poo puis shampooing, les cheveux crépus ont tendances à se rétracter et à rétrécir. Cet effet rend plus difficile le démêlage et le coiffage. Si le shrinkage permet de passer d’une coupe longue à un coupe courte sans trop d’inconvénients, vous  perdez à contrario une bonne longueur de cheveux.
b

uzz

Z

unonbook

O

n dit quoi sur la toile ?

Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.
Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.

Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.

actualité nationale de ce début de mois de Novembre 2018 est dominée par le décès de Sangaré Aboudrahamane, président par intérim du FPI, des suites d'une opération chirurgicale.
Le FPI est encore en deuil: Sangaré s'est éteint samedi», barre en noir à sa Une de ce lundi, le quotidien Notre Voie, qui annonçe une serie d'hommages au disparu. Pour le journal, c'est une mort de trop au sein du FPI surtout après les décès de Firmin Kouakou, du Pr Raymond Abouo N'Dori et de Marcel Gossio récemment.

«Gbagbo pleure Sangaré», informe Le Quotidien d'Abidjan qui rapporte les propos de Laurent Gbagbo depuis sa cellule de La Haye. «Tu as tenu jusqu'au bout, je te promets que je tiendrai jusqu'au bout(…) Merci, merci, merci le grand combattant de la liberté», indique le journal. Proche du FPI, le journal ''Le Temps'' tente d'expliquer «Pourquoi Gbagbo suspend tout» au FPI.

En fait, reprenant un communiqué fait à Paris le 03 Novembre, le Président Gbagbo, vu cette ''douloureuse circonstance'', a tenu à informer que les activités politiques du FPI sont suspendues jusqu'à la fin des obsèques. Le décès de Sangaré Aboudrahamane est également relaté par Le patriote, journal proche du RDR. Dans sa livraison, le confrère relate que le professeur Sangaré s'est éteint dans une polyclinique de Marcory où il avait été transféré en urgence dans un état critique.

Lire la suite
w

eb Commédie

t

op Article

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.