Mandat d'arrêt contre l'ancien président Buyoya : tensions entre le Burundi et l'UA

20181203-mandat-darret-contre-lancien-president-buyoya-tensions-entre-le-burundi-et-lua
  • Justice
  • AFP
  • 03-12-2018
  • Article
  • Mise à jour :
Le Burundi et l’Union africaine en parfaite dissonance sur les initiatives judiciaires du pays d’Afrique de l’Est qui a émis un mandat d’arrêt international contre son ancien président Pierre Buyoya. Une passe d’armes s’est dès lors engagée entre les deux parties.
“Nous demandons instamment à certains acteurs de la communauté internationale de ne pas infantiliser le Burundi en s’ingérant dans ses affaires politiques sans y être invités. Les Burundais sont politiquement matures pour définir en toute indépendance leur avenir politique”. Cette charge est de l’ambassadeur burundais Albert Shingiro, représentant permanent du Burundi à l’ONU.
Dans cette adresse postée sur son compte Twitter, le diplomate ne fait guère mystère du destinataire de son message sur lequel il a d’ailleurs tagué Moussa Faki Mahamat, le président de la Commission de l’Union africaine. Ce dernier est, en effet, l’auteur d’un communiqué relatif à des mandats d’arrêt délivrés par la justice burundaise contre des personnalités de haut rang du pays, dont l’ancien président Pierre Buyoya.
“Il est crucial que l’ensemble des acteurs concernés s’abstiennent de toutes mesures, y compris politiques et/ou judiciaires, de nature à compliquer la recherche d’une solution consensuelle” au Burundi, où le dialogue entre le gouvernement et l’opposition est dans l’impasse, a indiqué samedi le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat.
Sans jamais nommer M. Buyoya – actuellement représentant de l’Union africaine au Mali – l’UA semble marquer son opposition à appliquer ce mandat d’arrêt, qui vise également 11 hauts gradés des forces de sécurité (armée et gendarmerie) et cinq de ses anciens proches collaborateurs civils, pour leur rôle présumé dans l’assassinat en 1993 de Melchior Ndadaye, premier président hutu démocratiquement élu du pays.
Tensions régionales
Imbriqué dans une crise politique depuis 2015, le Burundi a régulièrement pris offense des réactions de certains pays et organisations internationales qualifiées par Bujumbura “d’ingérence”. Ce samedi, l’ambassadeur burundais l’a réitéré, estimant que “toute offre d’assistance non sollicitée par le Burundi est une ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat souverain en violation de la charte de l’ONU.
La tension est perceptible depuis quelque temps entre le Burundi et ses pays voisins alors que le compromis politique se fait attendre dans le pays. Vendredi, un sommet de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), qui devait avoir lieu à Arusha en Tanzanie a été reporté.
Ce sommet a dû être annulé à la dernière minute, alors que plusieurs chefs d’État de la région étaient déjà sur place, car le Burundi a refusé d’y envoyer une délégation. Il a été reporté au 27 décembre.
Chronologie et Mots clés :
L

a redaction vous propose aussi

R

ecette du jour

Effets anti-stress et antidépresseurs , développement de la mémoire, de la confiance en soi… Sans oublier, la prévention de certaines maladies, le ralentissement du vieillissement… Les bénéfices liés à une pratique sportive régulière, outre la perte de poids, sont multiples. 
V

aleur africaine

Beauté noire : recette de masque antirides à l’ananas
Apr 29

Beauté noire : recette de masque antirides à l’ananas

Riche en antioxydants et en eau, des éléments qui favorisent la prévention des rides, l’ananas est votre nouvel allié beauté. Zoom sur cette recette botox naturel, spécial contour de l’œil !
b

uzz

Z

unonbook

O

n dit quoi sur la toile ?

Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.
Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.

Decès de Sangaré Mamadou, Gbagbo reprend la tête du FPI et promet aller très loin.

actualité nationale de ce début de mois de Novembre 2018 est dominée par le décès de Sangaré Aboudrahamane, président par intérim du FPI, des suites d'une opération chirurgicale.
Le FPI est encore en deuil: Sangaré s'est éteint samedi», barre en noir à sa Une de ce lundi, le quotidien Notre Voie, qui annonçe une serie d'hommages au disparu. Pour le journal, c'est une mort de trop au sein du FPI surtout après les décès de Firmin Kouakou, du Pr Raymond Abouo N'Dori et de Marcel Gossio récemment.

«Gbagbo pleure Sangaré», informe Le Quotidien d'Abidjan qui rapporte les propos de Laurent Gbagbo depuis sa cellule de La Haye. «Tu as tenu jusqu'au bout, je te promets que je tiendrai jusqu'au bout(…) Merci, merci, merci le grand combattant de la liberté», indique le journal. Proche du FPI, le journal ''Le Temps'' tente d'expliquer «Pourquoi Gbagbo suspend tout» au FPI.

En fait, reprenant un communiqué fait à Paris le 03 Novembre, le Président Gbagbo, vu cette ''douloureuse circonstance'', a tenu à informer que les activités politiques du FPI sont suspendues jusqu'à la fin des obsèques. Le décès de Sangaré Aboudrahamane est également relaté par Le patriote, journal proche du RDR. Dans sa livraison, le confrère relate que le professeur Sangaré s'est éteint dans une polyclinique de Marcory où il avait été transféré en urgence dans un état critique.

Lire la suite
w

eb Commédie

t

op Article

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.