Harcèlement scolaire : et si l'Afrique aussi s'en mêlait ?

20181108-harcelement-scolaire-et-si-lafrique-aussi-sen-melait Photo © RFI
  • Education
  • RFI
  • 08-11-2018
  • Article
  • Mise à jour :
La France célèbre ce 9 novembre la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire. Mais, en Afrique, le phénomène semble évoluer dans l’indifférence des autorités.

S’il est difficile, voire impossible pour l’instant de donner des statistiques précises, le harcèlement scolaire ou simplement bizutage existe bel et bien dans bien de pays d’Afrique.

Ainsi, dans des universités comme dans des lycées ou écoles primaires, des enfants subissent des brimades de toutes sortes. À l’université Marien Ngouabi de Brazzaville par exemple, bien que le phénomène ait tendance à disparaître, les « palins » (nouveaux étudiants) subissent parfois des « baptêmes » (bizutage) de la part des anciens. Enfarinages, moqueries….Que de frustrations subies par des « new comers » à l’université Marien Ngouabi.

Même phénomène dans des lycées. À Pointe-Noire par exemple, quelles que soient les générations, les élèves des lycées généraux et ceux des lycées techniques se regardent souvent en chiens de faience. Tout simplement parce que les élèves des lycées généraux se moquent de leurs collègues de la technique en les qualifiant de « mécaniciens ». Ce qui, très souvent est à l’origine des bagarres. Et la police est souvent obligée de s’interposer pour mettre fin aux hostilités.

Les Africains devraient veiller au grain

Des attitudes qui découlent des préjugés et dénotent de l’intolérance et qui ont déjà causé du tort aux enfants. Il suffit de faire une inspection dans des écoles de campagne pour comprendre pourquoi beaucoup d’enfants autochtones renoncent à leurs études suite aux brimades des enfants bantous, emprisonnés dans des préjugés discriminatoires.

C’est pour anticiper ce genre de dégâts que le ministère français de l‘éducation avait décreté le 5 novembre 2015, la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire.

Même si les résultats probants tardent à se produire, l’initiative de Najat Vallaud-Belkacem ministre de l‘Éducation nationale (de 2014 à 2017) constitue le début d’un processus de conscientisation des élèves afin qu’ils rompent avec ce qui paraît comme une forme de discrimination de leurs condisciples.

Les pays africains gagneraient en réalité à concevoir des plans d’action de lutte contre ce phénomène.

Chronologie et Mots clés :
L

a redaction vous propose aussi

R

ecette du jour

Une recette minceur de poulet au citron réalisé avec des cuisses de poulet, des petits oignons, des quartiers de citron et des champignons de Paris. Voici une recette allégée en matières grasses bien assaisonnée avec ses cuillères à soupe d'herbes qui pourra être accompagnée avec du riz complet, des pommes de terre sautées ou même des pâtes complètes.
b

uzz

Z

unonbook

O

n dit quoi sur la toile ?

Neymar-Mbappé, le flou total
Neymar-Mbappé, le flou total

Neymar-Mbappé, le flou total

Neymar et Kylian Mbappé passeront tous les deux une IRM mercredi, qui devrait déterminer s'ils peuvent espérer affronter Liverpool en Ligue des champions la semaine prochaine.
C'est la catastrophe, un branle-bas de combat qui n'est pas sans rappeler celui qui avait entouré la blessure de Neymar avant le huitième de finale retour de Ligue des champions, face au Real Madrid au mois de mars. Cette fois, à une semaine de la réception décisive de Liverpool, Neymar mais aussi Kylian Mbappé ont été touchés en équipe nationale, à moins d'une heure d'intervalle.
A 20h38, c'est "Ney" qui s'est tenu l'adducteur. Son cas semblait fichu, plus que celui de Kylian Mbappé, mais le docteur de la Seleçao (Rodrigo Lasmar) a prononcé ces mots pour SporTV: "Il a senti une gêne sur le côté droit de l'aine, le traitement a déjà commencé. Il faut attendre l'IRM mercredi pour en savoir plus, c'est important." Et la question portait sur une participation contre... Toulouse, samedi.
Quant à Kylian Mbappé, c'est encore plus l'incertitude avant l'IRM. Il a hurlé de douleur en retombant sur son épaule aux alentours de la 30e minute de France-Uruguay, à 21h27. Mais il est revenu tout sourire sur le banc. Puis il s'est dit quand même dit "inquiet", selon M6. Une luxation mais pas de fracture, selon les premières informations du Parisien. En conférence de presse, Didier Deschamps n'en savait pas plus.
Lire la suite
w

eb Commédie

t

op Article

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.

  • Donec consequat diam ut pharetra auctor

    Abidjan - Côte d'ivoire

    La juge d'instruction parisienne Sabine Khéris a levé le mandat d'amener visant Guillaume Soro, le président du Parlement de Côte d'Ivoire, ont annoncé mardi ses avocats.